Skip to Content

Tutoriel technique 1 : Comment coloriser la peau – « style comics » – marqueurs à alcool

Philippe Dessoly, illustrateur français évoluant dans l’univers du manga et des comics, a préparé pour vous un tutoriel sur la colorisation de la peau en « style » comics.

… Réalisé, bien entendu, entièrement aux feutres alcool Graph’it.

 

Retrouvez de nouveaux tutoriels techniques dès le mois prochain !

 

 – – –

Bonjour à tous !

 

Je vais vous montrer comment coloriser la peau d’un personnage en style comics ou BD réaliste.

 

Je vais prendre comme exemple « El-dorado », l’un de mes personnages de la Bd « Estrella Stempton ».

Je commence par mettre au propre mon crayonné et j’encre ensuite à l’aide d’un liner pointe pinceau.

Attention de bien utiliser un outil dont l’encre tienne au contact des feutres à alcools, sinon l’encre pourra baver sur votre feuille. Personnellement j’encre avec un Brush, mais vous pouvez utiliser des Liners Graph’it, qui sont adaptés aux marqueurs à alcool.

 

Bien laisser sécher avant de passer aux encres à alcool.

s01a

Une fois l’encrage terminé, la question à se poser, est : Quelle couleur de feutre Graph’it Marker vais-je utiliser? »

 

s03

J’ai en ma possession la mallette de 165 couleurs, alors autant dire que plus il y en a, plus le choix se complique ! 🙂

 

  1. Le nuancier :

 

La première étape importante est de vous créer un nuancier.

Le conseil que je peux vous donner est de réaliser ce nuancier sur tous les papiers avec lesquels vous avez l’habitude de travailler.

En effet, selon le type de papier, l’encre n’est pas absorbée de la même façon.

Par ailleurs, selon votre envie : travailler des couleurs vives, faire du rough ou si vous cherchez un rendu plus « aquarelle » … le choix du papier ne sera pas le même. Il est important de savoir que le rendu des couleurs peut varier suivant le type de papier.. d’où l’importance de nuanciers pour chaque type.

 

J’ai réalisé ce nuancier sur du papier dessin 200gr, voici le rendu.

s04

Il permet de chercher les couleurs que l’on souhaite pour coloriser la peau.

Après avoir réalisé un choix visuel, j’ai testé des groupes de couleur.

Voici le résultat

 

s05

 

 

 

 

 

 

 

  1. Le choix des couleurs :

 

J’ai choisi notamment la gamme des 4000 et un début de 9400.

D’ailleurs, pensez bien à noter les couleurs, on oublie vite quel feutre on a utilisé J.

 

J’affine ensuite encore un peu plus mon choix, qui me donnera le choix final des feutres numéros…
4101/ 9400 / 9500 / 4125 /4150 / 4155
Testez la couleur, ne vous fiez pas uniquement à la couleur des bouchons, qui est certes proche, mais pas suffisante pour connaître la teinte réelle. En effet, le rendu est totalement différent entre la colorisation du plastique qui est opaque sur le bouchon et la transparence de l’encre sur le papier blanc.

s06a

 

Une fois ce choix défini, je commence par faire un essai rapide en faisant un petit bout de visage. Cela me permet de voir comment se comportent les couleurs entre elles.

s06

 

J’affine encore un peu le choix des couleurs pour arriver au panel que je recherche, ce qui me donne 4 groupes de couleurs :

 

1er   groupe :
Lèvres et ce qui peut être un peu rosé : 4150/4105

2ème groupe :
Base de la peau : 4120/4125

3ème groupe :
Raccord de couleurs : 4101/9500

ATTENTION il ne faut pas abuser du 9500 (neutral grey), car il fini par donner un côté vert à force de couches. En revanche, il est pratique pour lier les couleurs entre elles.

4ème groupe :
Ombrage : 9400/9402/9502/9503

 

Pour ma part, je sépare les feutres selon le groupe, pour éviter d’avoir à les chercher.

s07

 

  1. Tests et essais :

 

 Pensez bien à commencer par tester comment les couleurs se mélangent entres elles. Si vous le faites directement sur votre dessin, vous risquez d’avoir des surprises.

Ici j’ai fait 2 tests, un premier avec le 4125 et 4120. J’ai d’abord mis une couche de 4120, puis je suis venu appliquer le 4125. Les couleurs se mélangent bien ensemble comme vous pouvez le voir.

s07a

J’ai fait également un test avec le 4125 et le 4150. Je me suis servi du 4101 pour mélanger les couleurs, et non pas comme teinte à part entière
Ce qu’il faut garder en mémoire c’est que ce sont les tons qui comptent et non pas les couleurs. Vous pouvez mélanger des couleurs avec des tons similaires sans problème. En revanche, mélanger des couleurs différentes sans faire attention au ton est plus risqué !

 

Alors on se lance !

 

  1. Début de la colorisation

     4.1. La base

 

Je commence donc par mon groupe 2 (base de la peau) 4120/4125.

Il vaut mieux commencer par les couleurs les plus claires, car si vous commencez par les foncées et que le rendu ne vous plait pas, il sera plus difficile de revenir en arrière.

Un dessin trop foncé est difficilement rattrapable, tandis qu’un trop clair, peut être foncé petit à petit.

 

Vous pouvez utiliser les couleurs du groupe 3 4101 et 9500 pour les raccords de couleurs, qui permettront de lier des couleurs différentes entre elles.

 

Pour les lèvres, utilisez les couleurs 4150 et 4105.
Il faut y aller doucement quand on n’a pas l’habitude. Il faut procéder couche par couche jusqu’à l’obtention du résultat voulu. L’avantage des marqueurs à alcool Graph’it est qu’ils se superposent bien. Suivant votre papier vous pouvez le faire sans crainte que l’encre ne traverse. Le papier layout est préféré par certains car l’encre ne traverse pas du tout.

 s08

 

 

    4.2. Renforcer – Ombrage

 

Après avoir utilisé notre Groupe 2 avec une couche de 4120 et une autre de 4125, je marque de plus en plus avec le 9400 du Groupe 4 qui est très proche d’une couleur de peau et je renforce encore avec le 9402

ATTENTION il y a un bon écart entre ces 2 couleurs, même si elles se suivent (Il n’y a qu’une teinte entre le 9400 et le 9402)

Voici le résultat :

 

s10a

 

4.3. Affinage et contraste :

 

Je travaille les ombres et des rajout de couleur de peau pour venir soutenir les couleurs davantage et que ça ne soit pas trop « gris ». Dans l’ensemble je ne veux pas que ça fasse trop rouge ou rose, je cherche un ton réaliste.

 

Travaillez par effleurement de la pointe du pinceau, il faut être léger dessus, ne pas exercer une grosse pression, en fait il faut s’adapter au papier.

 

Les numéros 9502 et 9503 marchent bien pour l’effet de barbe mal rasée

 

En comparaison la gamme des 9400 à plus un ton de peau, le gris est assez « chaud »

Les gris en général se marient bien avec les couleurs de peau, en plus de donner du volume.

L’autre intérêt des gris c’est qu’ils servent à créer de nouvelles couleurs, eh oui, mais on y reviendra surement sur un autre tuto.

 

Voici enfin le résultat final !

 

 

Eldorado

Voilà j’espère que ce tuto vous aura été utile et vous aura peut être aidé sur certains points.

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou poser une question, je serai ravir d’y répondre.

A bientôt pour de prochaines aventures !

 

Philippe Dessoly

 

 

Pour en savoir plus sur Philippe Dessoly et pour retrouver toutes ses créations, voici son site et sa page Facebook :

www.facebook.com/philippe.dessoly.7

http://www.golgoth71arts.com/

 

De nouveaux tutos vous seront proposés prochainement

6 comments

  1. Bravo et merci pour ce tutorial très précis !

    Commentaire by CLUZEL on 7 octobre 2015 at 0 h 52 min

  2. bonjour, je débute dans la colorisation et en faisant ma première colo je trouve que le résultat ne me plait pas, je trouve que je n’arrive pas à bien mélanger les couleurs.
    S’il vous plait, avez vous des conseils d’utilisations.

    Commentaire by songkiku on 11 octobre 2015 at 14 h 32 min

  3. Bonjour,

    Pour acquérir une vraie technique de colorisation, il faut de l’entrainement. Il n’y a que par l’entrainement que vous deviendrez habile pour les dégradés et mélanges.

    Il existe aussi de nombreuses vidéos ou tutoriels qui expliquent les techniques.
    Nous allons d’ailleurs poster un tutoriel sur les dégradés (et des conseils sur les mélanges de couleurs) en fin de semaine. Surveillez la page « tutorials »

    Pour pouvoir mélanger des couleurs, il faut déjà bien les choisir à la base (prendre des couleurs proches), il faut dégrader vos couleurs avec la plus claire…
    Par ailleurs, le blendeur est un très bon moyen pour les mélanges de couleurs.

    Mais le tutoriel vous expliquera cela très bien! 😉

    Commentaire by Anne-Sophie on 12 octobre 2015 at 9 h 28 min

  4. Super tuto!!! J’ai beaucoup appris merci .
    Mais je rencontre un petit soucis quand j’ai une grande surface à colorier dés que j’utilise la pointe biseau je n’ai pas de résultat uniforme , avez vous un conseil à me donner ?
    Merci.

    Commentaire by Olivier R. on 14 octobre 2015 at 20 h 46 min

  5. Bonjour,

    Vous pouvez contacter l’auteur du tuto sur sa page facebook, il donne beaucoup de conseils! En tant qu’illustrateur pro, il sera le plus à même de vous répondre.

    Mais un premier conseil est de travailler très vite ! Et de s’entrainer car la technique vient à force d’essais

    https://www.facebook.com/philippe.dessoly.7

    Bons dessins!

    Commentaire by Anne-Sophie on 15 octobre 2015 at 9 h 27 min

  6. bonjour olivier R.
    j’ai eu le même problème récemment et on m’a dit que les graph’it en fond sur une grande surface ce n’était pas top.
    On m’a conseillé d’utilisée pour les fond de la pastel car en plus ça va très bien avec le graphh’it et je confirme, j’ai réussi grâce à de la pastel à embellir mon dessin comme jamais,j’en suis très fière maintenant je te conseilles d’utiliser ça pour tes fonds 😉

    Commentaire by songkiku on 16 octobre 2015 at 15 h 20 min

Allowed HTML tags:





*

By submitting a comment you grant Graph'it Marker a perpetual license to reproduce your words and name/web site in attribution. Inappropriate and irrelevant comments will be removed at an admin’s discretion. Your email is used for verification purposes only, it will never be shared.

Articles Similaires

THE BOX : c’est le nom de ce nouveau coffret Graph’it !

Découvrez le nouveau set de marqueurs à alcool Graph’it ! « The box » est un coffret contenant 80 couleurs du nuancier Graph’it  Continue Reading »

Tutoriel technique 4 : Apprenez a faire des ombrages avec des Graph’it Markers

Apprenez a faire des ombrages selon deux techniques différentes avec des Graph’it Markers

Kit colour & relax Graph’it – Art thérapie

un coffret prêt à l’emploi pour s’initier à la colorisation aux marqueurs à alcool tout en partageant un moment de détente !

12 nouvelles couleurs claires Graph’It

Un Printemps 2015 en couleur !   Vous les attendiez .. .. Graph’It vous propose 12 nouvelles couleurs claires et fraiches  Continue Reading »